Enter your keyword

Questions

Posez-nous vos questions

Messages du forum (27)

Ajouter un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. L'élève dit :
    Répondre

    Bonjour je souhaiterai prendre contact par mail avec parcoursup car le serveur me dit qu il ne trouve plus mon dossier or j ai un mail comme quoi j ai bien un dossier et que j ai saisie mes vœux

    • ODIEP :

      nous telephoner au 0785443170

  2. L'élève dit :
    Répondre

    Bonjour,
    Je voudrais savoir: pour ceux qui sont déjà inscrits sur Parcoursup l’année 2017-2018, est-ce qu’ils peuvent candidater sur Parcoursup l’année 2019?

    • ODIEP :

      OUI ILS PEUVENT

  3. L'élève dit :
    Répondre

    Comment revenir sur un vœu validé, mais abandonné par erreur à présent?

    Je vous remercie de votre réponse.

    • ODIEP :

      il faut envoyer un email a partir de votre compte pour expliquer

  4. L'élève dit :
    Répondre

    Bonjour ,
    j’ai accepté un vœu de CPGE sans internat , mais le vœu avec internat pour la même CPGE est toujours en attente. Dois je d’abord me préinscrire sur le site internet du lycée préparatoire afin de demander une place d’internat ? Ou alors que dois je faire ?

    • ODIEP :

      il faut accepter le voeu et celui « en attente » cliquez pour indiquer que vous le « maintenez »

  5. L'élève dit :
    Répondre

    Bonjour,
    ma fille a choisi une filiere bac STI2D au lieu du bac S.
    Qu’est ce qu’il faut faire pour éviter des problèmes?
    merci.

    • ODIEP :

      Nous ne comprenons pas votre question, il faut nous telephoner 0142653718.

  6. L'élève dit :
    Répondre

    Un élève qui accepte son affectation dans une université est-il maintenu sur les listes d.attente des écoles d’ingenieur et pour les classes préparatoires?

    • ODIEP :

      oui mais pour cela il faut qu’elle reponde aux voeux de sa liste d’attente

  7. L'élève dit :
    Répondre

    Bonjour,

    Que signifie pour moi si je suis 106 sur 121 et qu’il y a 90 places dans le groupe.
    Combien de places doivent se libérer pour que je puisse être acceptée.

    Merci

    • ODIEP :

      Afin dêtre pris il faut que ad minima 16 personnes ne soient plus interessees. Vous avez une bonne chance. Attendez.

  8. L'élève dit :
    Répondre

    Bonjour,
    Les élèves souhaitent savoir si le projet motivé est à rédiger anonymement ou pas : certains ont par exemple « signé » en mettant leur nom et prénom. Peuvent-ils le faire ?
    Merci d’avance

    • ODIEP :

      vous pouvez signer si vous le souhaitez.

  9. L'élève dit :
    Répondre

    Bonjour.
    Pouvez-vous m’expliquer c que veut réellement dire la phrase ci-dessous ?
    « Pour les STAPS, selon l’offre disponible dans votre région, vous postulerez non pas dans une université mais à « un bouquet de formations dans les métiers du sport et de l’activité physique à l’échelle du territoire » »
    Merci d’avance

    • ODIEP :

      cela signifie que si vous n’êtes pas pris en STPAS vous aurez normalement une proposition dans une autre formation que l’enseignement supérieur jugera équivalente

  10. L'élève dit :
    Répondre

    Je me suis inscrite sur parcoursup mais je n’ai pas noté le numero de dossier comment je fais ?

    • ODIEP :

      vous devriez forcement acoir un nuemro de dossier sinon vous ne pouvez pas vous inscrire

  11. L'élève dit :
    Répondre

    Bonjour,
    Ma fille a choisi de suivre une Manaa pour 2017-18, en vu de faire un bts design de mode à la rentrée prochaine.
    Que va t il se passer pour elle suite à la nouvelle reforme où va apparaître le DNMADE en remplacement des Manaa et des Bts design ?
    Quelle orientation choisir en sachant que dans le DNMADE la Manaa sera intégrée ? Je trouve inutile que ma fille refasse une autre Manaa…
    Quels sont les établissements qui vont proposer ces DNMADE ?
    Et au niveau du cout, , il va falloir financer 4 ans d études au lieu de 3 ?
    (Manaa cette année + DNMADE en 3ans)
    Merci de me donner votre avis .

    • ODIEP :

      La mise en place de la DNMADE est a partir de 2019.

  12. L'élève dit :
    Répondre

    Qu’est-ce qui change exactement entre « Admission Postbac » et « Parcoursup » ?

    • ODIEP :

      A partir de 2018 les universités pourront sélectionner les lycéens.

  13. L'élève dit :
    Répondre

    Pourquoi le tirage au sort a-t-il été utilisé sur APB ?

    • ODIEP :

      « La procédure a fonctionné normalement cette année. Mais lorsqu’on a 808 000 candidats inscrits en début de procédure sur APB, pour 654 000 places proposées dans l’ensemble des formations, je ne vois pas comment on a pu penser une seconde que la demande pouvait être satisfaite. Ce n’est pas APB qui explose, c’est l’enseignement supérieur qui manque de places, en particulier l’université.
      Pour cette raison, chaque année des candidats se retrouvent « sans proposition » durant la procédure. Compte tenu de la hausse démographique ils étaient, de fait, plus nombreux cette année dans ce cas lors de la première phase de réponses début juin (120 750, contre 100 600 en 2016). Mais à la fin des trois phases de la procédure normale, mi-juillet, ce chiffre était tombé à 87 000 (soit moins qu’en 2016 : 90 800). Il faut noter tout de même que ces chiffres des candidats « sans affectation » sont gonflés, car ils intègrent aussi ceux qui ont démissionné de la plate-forme.
      Là-dessus est venu s’ajouter le tirage au sort, qui a évincé plus de candidats que l’année dernière des licences qu’ils demandaient en premier vœu. La presse a alors parlé des « dysfonctionnements » d’APB, alors que la plate-forme n’y est pour rien. »
      Réponse apportée par Mr Bernard Koehret , responsable pilotage APB / INP Toulouse

    • ODIEP :

      Pour faire fonctionner l’algorithme d’affectation, il faut que chaque formation puisse classer les candidats. Les filières sélectives le font à partir de leurs propres critères (lettre de motivation, notes, entretiens, etc.). Mais pour les filières universitaires, les critères prévus jusqu’à aujourd’hui par la loi (domicile, préférences des candidats, et situation de famille) étaient insuffisants pour départager les candidats.
      En l’absence de décision politique sur une quelconque forme de sélection à l’université, le tri aléatoire a été retenu pour « classer » les candidats. Cette solution technique, la moins injuste trouvée, existait déjà dès 2004 dans l’algorithme [voir ci-dessous l’encadré « Les dates clés d’APB »]. Sauf qu’il n’y avait pas, à l’époque, de filières en tension. C’est seulement en 2015 que le tirage au sort a commencé à être pointé.