Enter your keyword

Stratégie

Le début de la sélection dans toutes les filières d’enseignement supérieures

 C’est très simple : toutes les filières universitaires vont désormais classer les candidats. Elles pourront d’ailleurs, à ce titre, utiliser les outils d’aide à la décision qui ont été développés pour les filières sélectives, par l’ancienne équipe de APB , permettant d’effectuer un classement des candidats selon leurs notes ou autres éléments de leurs dossiers (CV, parcours,…).

Elles auront ensuite le droit, si les capacités d’accueil sont atteintes, d’accepter seulement certains candidats. Dans ce cas, il s’agit bien d’une sélection.

Avec la loi qui sera promulguée au JO en décembre 2017, les universités classeront elles-mêmes les dossiers, transmis par informatique. Elles pourront donc dire «oui» en priorité aux jeunes qu’elle estime les mieux à même de réussir.

Avec « Parcoursup » les jeunes ne vont pas penser systématiquement en amont à leur orientation.

Le jeune le remplacera au fur et à mesure qu’il recevra des réponses des établissements. De nombreuses erreurs sont à prévoir. Le jeune devrait faire sa sélection sans avoir aussi toutes les meilleures indications pour juger et s’engager.

Lorsque vous aurez des réponses à vos différents vœux, vous aurez un temps limité pour y répondre. Il faut éviter d’être pris au dépourvu lorsqu’il vous faudra choisir parmi vos différents souhaits acceptés.

Stratégie des lycéens

Si le nombre de vœux possibles est insuffisant ce qui risque d’être le cas , cela conduit à des stratégies de la part des candidats.

Avec dix vœux il y a un risque que les jeunes s’autocensurent, en ne s’estimant pas assez « fort » pour telle ou telle formation.

A l’inverse, cela peut faire craindre aussi que certains se surestiment en ne demandant « que » des formations non atteignables.

Stratégie d’orientation

  • « Il importe à cet égard de distinguer clairement :
    • la demande de conseil en orientation
    • la pré-inscription sur Parcoursup

La sélection dans les différentes filières d’enseignement supérieures se fera sur la base de compétences attendues et par conséquent le lycéen doit créer un projet d’études qui correspondra à sa personnalité, à des motivations fortes et surtout à son niveau scolaire.

La société ODIEP conseille fortement à chaque lycéen d’effectuer un bilan d’orientation afin de créer ce projet d’études.

Messages du forum

Ajouter un message

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.